Sujet de type 1: Beyrouth du Vietnam: origines, deroulement et consequences – Babylontravel

Sujet de type 1: Beyrouth du Vietnam: origines, deroulement et consequences

Sujet de type 1: Beyrouth du Vietnam: origines, deroulement et consequences

(par le Professeur Darius ENGUENGH)

Introduction

• Apres la guerre d’Indochine, la region s’embrase de nouveau des 1964 : c’est Beyrouth du Vietnam (1964-1973) une guerre liee au conflit Est-Ouest.

• Quels sont les origines, le deroulement et les consequences de votre guerre ?

• Origines, deroulement et consequences.

I. Les origines d’une guerre du Vietnam

1. Les origines lointaines

• L’expansion du communisme en Asie : la Chine, la Coree du Nord, le Nord Vietnam, le Laos, le Cambodge basculent dans le camp communiste. Cette expansion inquiete les USA qui adoptent a votre effet la politique du “roll back” dans la region, d’ou l’intensification de l’intervention militaire dans la region.

• Notre ardu application des accords de Geneve (20-21 juillet 1954): Les autorites du Sud Vietnam, soutenues par les USA, refusent d’envisager Notre reunification Plusieurs deux Vietnam comme cela avait ete evoque a Geneve : Diem refuse surtout d’organiser tout referendum concernant cette question.

• La naissance en decembre 1959, dans le Vietnam Sud (pro-USA), du Front National de Liberation (FLN) : la dictature de Diem, tres anticommuniste, suscite l’essor d’une opposition hybride constituee de liberaux, bouddhistes et communistes. C’est bientot controle par des communistes. Mes forces armees du FLN (Vietcongs), soutenues avec des Nord-vietnamiens ayant recu un equipement en armes legeres sovietiques, pratiquent depuis 1959 une guerilla contre la cure de Diem.

2. Mes origines immediates

• En vertu de la “theorie des dominos” (il ne faudrait gui?re qu’un pays tombe sous l’emprise communiste, sinon il entrainera ses voisins dans sa chute), les USA decident de passer de l’engagement limite (cf. accords de Geneve) a un engagement illimite : entre 1961 et 1963, 17 000 “conseillers militaires” seront envoyes au Vietnam Sud Afin de encadrer l’armee du Vietnam Sud. Elles accumulent raids et represailles.

• En novembre 1963, coup d’Etat militaire au Sud Vietnam se solde par l’assassinat de Diem, avec la complicite de la CIA. Les USA multiplient les operations militaires secretes au Vietnam qui visent le FLN.

La 2eme guerre d’Indochine comprend autant des origines lointaines et immediates. Mais De quelle fai§on se manifeste cette guerre ?

II. Le deroulement en guerre du Vietnam

1. L’implication des USA dans la guerre (1964-1967)

• L’incident du golfe de Tonkin (1964): un destroyer americain, en croisiere d’espionnage dans la zone du golfe de Tonkin est attaque avec des vedettes nord vietnamiennes. Cet incident fournit au president Johnson le pretexte a un engagement militaire massif contre des Nord-Vietnamiens. C’est un deluge de bombes de tous types : C’est le commencement d’la guerre du Vietnam

• A partir de 1965, commencent des bombardements particulierement meurtriers sur le Nord Vietnam : nos B 52 americains vont deverser environ 634 000 tonnes de bombes en 3 ans (bombes de fragmentation, bombes chimiques, gaz au Napalm, defoliants Afin de detruire la couverture forestiere d’un pays), c’est penser plus que l’Europe n’en a recu au total pendant la 2eme guerre mondiale.

• En 1967, on compte 500 000 soldats americains engages dans le conflit avec des moyens colossaux a leur disposition (helicopteres surtout). Et pourtant c’est l’enlisement ! des USA ne parviennent nullement a venir a bout du Vietcong : l’armee americaine reste rongee par la drogue, la demoralisation (les Vietcongs font beaucoup de victimes chez les americains).

2. De l’offensive du Tet a la vietnamisation d’la guerre (1968-1969)

• L’offensive du Tet : en janvier 1968, les maquisards Vietcongs lancent une grande offensives dite “offensive du Tet” (nouvel an vietnamien, 1er fevrier) i  propos des villes du sud, des bases americaines et ils entrent aussi au sein d’ Saigon, Afin de etre finalement repousses. A l’evidence et malgre les moyens mis en ?uvre, les americains ne peuvent venir a bout ni en resistance de FNL ni une determination du gouvernement de Hanoi. Cela va falloir envisager nouvelle chose qu’une solution militaire et Johnson (president des USA) ordonne en mars 1968 l’arret des bombardements et commence nos negociations avec le FNL et le gouvernement de Hanoi.

• La vietnamisation de la guerre : Notre nouveau president americain, Richard Nixon, entame a partir de 1969 1 lent desengagement des forces terrestres americaines, qui passent de 500 000 a 50 000 hommes. En aussi moment, des USA organisent une puissante armee sud-vietnamienne de 1 800 000 hommes (1 200 000 soldats et 600 000 miliciens). En mars 1972, l’armee nord-vietnamienne lance une offensive generale sur le 17eme parallele (frontiere entre les deux Vietnam). Nixon replique avec la reprise des bombardements massifs sur Hanoi et les digues du Tonkin.

3. J’ai fin d’une guerre : l’extension du conflit et l’echec americain (1970-1973)

• Pour negocier en position de force, Nixon decide aussi le bombardement une eris pc piste Ho Chi Minh, qui, du Nord Vietnam, a travers le Laos et le Cambodge oriental, approvisionne des maquis du Vietnam du sud. Mes Nord-vietnamiens demontrent un esprit de combativite, malgre l’ecrasante superiorite technologique americaine.

• Dans ce contexte, il favorise en 1970, a l’instigation de la CIA, le renversement du prince Sihanouk, roi du Cambodge, dont la position au conflit est neutraliste, au profit d’une dictature militaire proamericaine dirigee avec le general Lon Nol. Notre Cambodge bascule dans la guerre civile, nos « Khmers rouges », communistes cambodgiens prochinois, harcelant le nouveau cure a partir des maquis.

• En janvier 1973 nos negociations de Paris entre Americains et Nord-vietnamiens et celles entre Sud-vietnamiens et representants du FLN aboutissent a un plan de paix. Ces negociations prevoient l’arret des hostilites, le commencement total des Americains, la coexistence au Sud du gouvernement Sud vietnamien du general Thien et d’un groupe composite (communistes, nationalistes, bouddhistes et neutralistes) et la liberation des prisonniers de guerre.

Mais la guerre continue entre le Nord et le Sud (qui refuse les accords de Paris).

Cette guerre a mis aux prises une armee americaine surequipee et des maquisards Vietcongs sous equipes mais determines. Quelles seront ses consequences ?

III. Mes consequences une guerre du Vietnam

1. Mes consequences politiques

• Aux USA : l’opposition a la guerre se developpe au sein des milieux d’intellectuels liberaux, dans les universites, chez les Noirs aussi, qui y voient une guerre raciste ; developpement du “syndrome vietnamien” : l’echec vietnamien engendre une volonte de non-intervention a l’exterieur pour ne pas retomber dans semblable situation.

• au bloc occidental : une reprobation dans l’opinion publique et J’ai jeunesse des pays occidentaux (la France en particulier) ; des Allies des Americains s’interrogent desormais sur la capacite des USA a defendre le camp occidental.

• Dans le camp de l’Est : l’URSS tire profit du repli americain pour mener une politique agressive dans le Tiers Monde (Amerique latine, Asie et Afrique) ; l’Autorite de Vietnam se renforce dans l’Indochine qui bascule entierement au communisme.

2. Les consequences economiques et materielles

Leave a Reply

Your email address will not be published.